% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > AGENDA > L’agenda Attac > De Caracas à Lisbonne : le point sur la situation mondiale et (...)

Assemblée d’Attac Bruxelles 1 (AB1)

De Caracas à Lisbonne : le point sur la situation mondiale et européenne

Jeudi 23 février 2006 à 19h45

Au CEFA-UO (au rez-de-chaussée), 89 avenue du Parc à Saint-Gilles (1060 Bruxelles)

Près de la barrière de Saint-Gilles ; accessible par le tram 18 et le bus 48 qui s’arrêtent devant le CEFA ou par les trams 3, 55, 81, 82 et 90, qui passent à la barrière de Saint-Gilles ; pour les 3, 55 et 90, descendre à la station de prémétro Horta.


Au programme :

1. Diverses communications.
Pas plus de quinze minutes.

2. De retour du Forum social mondial de Caracas.
Cette année, le forum social mondial s’est délocalisé, se tenant successivement à Bamako, au Mali, puis à Caracas, au Venezuela, et bientôt à Karachi, au Pakistan.
Qu’est-ce qui en est sorti jusqu’à présent ? Comment est la situation au Venezuela, ce pays qui défie Washington ? Quel est l’avenir de cette Amérique latine, de plus en plus à gauche ?
Une heure maximum.

3. La directive Bolkestein au parlement européen.
La direction sur les services doit être votée au parlement européen, le 14 février. Qu’en sera-t-il ? Quelles sont les conséquences ? Comment poursuivre cette lutte ?
Vingt minutes.

4. Les décisions d’Attac Wallonie-Bruxelles et la campagne Europe.
L’assemblée d’Attac Wallonie-Bruxelles a décidé de mener essentiellement deux campagnes prioritaires : l’une sur la fiscalité, l’autre sur l’Europe, en prenant pour cible le processus de Lisbonne. Rapport de ce qui a été décidé lors de cette assemblée. Quelles suites pour AB1 ? Comment poursuivre la campagne Europe ?
Une demi-heure.

5. Une taxe sur les avions pour financer la lutte contre le SIDA.
En France, il s’agit d’une grosse campagne. Explication de son enjeu. Est-ce que AB1 y participe ?
Dix minutes.

Selon cet horaire, que l’on essaiera de respecter strictement, on finit la réunion entre 22h et 22h15.

L’assemblée d’AB1 est ouverte à toutes celles et tous ceux qui veulent collaborer à nos activités. Il ne faut pas en être membre pour y venir.


SPIP