% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > Formations > Formation : Qu’est-ce qui se cache sous le processus de Lisbonne (...)

Jeudi 9 mars 2006 à 19h30

Formation : Qu’est-ce qui se cache sous le processus de Lisbonne ?

Attention changement de lieu : ce n’est pas au CEFA, mais à l’ULB.

Auditoire H 2.214.

En venant des trams 93 ou 94 ou du bus 71 (avenue Buyl), il faut descendre l’avenue Paul Héger et le bâtiment H est le dernier à droite. Si vous venez de l’avenue Franklin Roosevelt, il faut remonter l’avenue Paul Héger et c’est le premier bâtiment à gauche.


Un spectre hante les salariés, chômeurs et pensionnés d’Europe : le processus de Lisbonne. Initié par les autorités européennes en mars 2000 dans la capitale portugaise, ce programme vise à faire de l’Union européenne l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique pour 2010.

Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Notamment les conséquences sur la situation sociale des gens. En fait, c’est très vaste et très inquiétant. Chasse contre les chômeurs, augmentation de l’âge de mise en retraite, allongement de la carrière, suppression progressive de tous les régimes de prépension, flexibilisation et précarisation des emplois, privatisations, marchandisation de l’enseignement, directive Bolkestein… tout cela cadre de ce fameux processus.

En outre, la Commission européenne, appuyée par les organisations patronales, veut accélérer et renforcer la mise en œuvre des mesures concrètes. Récemment, elle vient de publier un nouveau rapport pour affirmer qu’on ne va pas assez loin dans l’allongement des carrières. La Belgique est visée au premier chef. L’encre du pacte de solidarité entre générations, si mal nommé et si injuste, n’est pas encore sèche que celui-ci est déjà dépassé selon les autorités européennes.

Peut-on accepter cette situation ? Comment réagir ? Organiser la lutte à une échelle nationale et européenne, de façon offensive ?

Certes. Mais la première chose est de bien comprendre la portée globale de la stratégie européenne. On ne peut combattre convenablement que bien informé. Et, comme on l’a pratiqué pour l’Accord multilatéral sur l’investissement ou le traité constitutionnel européen en France, mettre à la lumière ce nouveau Dracula pourra contribuer à sa disparition.

Formation donnée par Henri Houben, économiste, membre du secrétariat d’Attac Bruxelles 1. Présentation en Powerpoint. Entrée libre.

Regardez sur le site les articles déjà publiés sur le processus de Lisbonne. Cliquer ici


SPIP