% ATTAC - Bruxelles 1 %
Accueil > AGENDA > L’autre agenda > Dé-marche de l’après croissance

du 14 juillet au 8 août

Dé-marche de l’après croissance

de Maubeuge (France) à Liège (Belgique)


Appel à la démarche de l’après-croissance

Cet été, du 14 juillet au 8 août 2007, de Maubeuge (France) à Liège (Belgique), aura lieu une marche transfrontalière : la ’Démarche de l’après-croissance’.

Tout au long du parcours auront lieu des rencontres entre hôtes, marcheurs et habitants à partir d’ateliers d’échanges, de débats, de témoignages, de musique et de festivités. Ce projet est né de la rencontre de citoyens d’âges et d’horizons divers, préoccupés par la question de l’environnement et de la “croissance” économique, se mobilisant afin de partager ce questionnement avec tout un chacun.

La croissance de la production et de la consommation dans les pays fortement industrialisés nous a d’ores et déjà amenés bien au-delà d’un niveau qui permettrait une répartition équitable de l’accès aux ressources naturelles, entre tous les habitants de la planète, mais également pour les générations futures. Pouvons-nous continuer aveuglement cette course à la “croissance” et croire à un avenir vivable ?

“ Le mode de pensée qui a généré un problème, ne peut être celui qui va le résoudre. ” Albert Einstein

Ces questionnements nous poussent à nous mettre en démarche : rechercher, découvrir et expérimenter des modes de vie, individuels et collectifs, plus respectueux de notre planète et de ses habitants. La marche, symbole de notre mise en mouvement, a pour objectif :
- Inviter au débat populaire, réveiller notre esprit critique et construire des propositions concrètes.
- Réduire notre empreinte écologique.
- Aller à la rencontre des gens qui pratiquent et expérimentent des modes de vie alternatifs.
- Cultiver l’autonomie, la solidarité et la convivialité.
- Redécouvrir nos régions, promouvoir l’économie en circuit court et local.
- Marcher pour arrêter de “courir”, prendre le temps de se relier à la nature et aux autres.

Ces idées ont déjà mobilisé de nombreux marcheurs avant nous. Aujourd’hui c’est à notre tour de faire ce pas pour l’avenir.

Envie de participer ?

- En tant que marcheur : rejoignez la marche pour un jour, une semaine, un mois... (itinéraire et transports en commun sur notre site).
- En tant que personne relais pour diffuser l’information dans votre région et/ou votre association.
- Proposer un atelier thématique, organiser un débat, une rencontre sur le parcours.
- Diffuser l’information dans votre association, votre village,…

Contacts et informations :
- Courriel : info@demarche.org
- site : http://www.demarche.org

ESQUISSE GENERALE DE LA DÉMARCHE

Cette Démarche est organisée dans un esprit d’ouverture et d’accessibilité à tous. Chaque personne rejoignant la marche reçoit ces quelques lignes. Le fait même de marcher avec le groupe induit que vous avez pris connaissance de ce texte et que vous acceptez d’intégrer ces quelques points :

Accès et terrain

Le parcours est organisé de sorte que les piétons, les ânes et les cyclistes puissent traverser les villages et les rivières par de petites routes et sentiers pour éviter les voiries trop fréquentées par les véhicules motorisés.

Vu le dénivelé de certains passages, les charges lourdes et/ou encombrantes, portées ou tirées à la main, sont déconseillées.

La marche passera régulièrement près d’une ligne de chemin de fer ou de transports en commun afin que tous puissent la rejoindre.

Tous égaux devant la loi

Étant donné qu’aucun participant ne s’attribue le rôle inconfortable de responsable légal pour l’ensemble du groupe, chaque personne prend le soin d’agir en permanence sous sa responsabilité individuelle.

En cadence

Le groupe marche en moyenne 15 km quotidiennement, rythme agréable pour des personnes de tout âge.
Les marcheurs sont accueillis le soir pour camper et partager le repas.
Une journée de pause est prévue à peu près tous les trois jours pendant laquelle des ateliers de réflexion et/ou d’action pourront avoir lieu.

A “table”

Chaque marcheur est invité à gérer ses repas de manière autonome. Pour ce faire, des endroits de ravitaillement seront régulièrement indiqués le long de la marche. Le matériel nécessaire pour la préparation de repas collectifs (poële à bois, marmites, etc...) sera disponible afin que cette initiative soit également réalisable.

Valeurs communes

La marche se déroule dans un esprit de respect (de soi-même, d’autrui et de l’environnement), de non-violence, de solidarité, d’autonomie et de convivialité. Dans ce sens, cette marche est un moment idéal pour prendre le soin de minimiser notre dépendance à tout un tas de petites drogues quotidiennes type téléphone portable, café, alcool, clopes, pétrole et dérivés.

Chaque jour, un cercle de parole est proposé aux marcheurs afin d’instaurer l’échange et l’écoute.

Chacun veille au respect des hôtes et de leur espace privé. Les lieux d’accueil sont laissés aussi (voire plus) propres qu’à notre arrivée.

La transculturelle

La marche ne se revendique d’aucune appartenance organisationnelle, politique, religieuse ou syndicale. Nous marchons ensemble en tant qu’êtres humains dans le but de lancer un débat tant écologique, économique et social en vue d’un changement positif de nos pratiques de vie.

Boîte à outil

Chaque marcheur est équipé de son nécessaire de randonnée (duvet, tente, gamelle, couverts, ...). Un conseil : tentez d’être le plus léger possible sans oublier vos petites passions (livre, jeu, conte, grigri...)
La souris et l’éléphant
Par souci de ne pas effrayer les ânes, les animaux domestiques ne participent pas à la marche ou sont tenus en laisse sous l’attention constante de leur maître.

Température ambiante

Les instruments de musique acoustiques (à vent, à cordes, à percussion,...), les voix chantonnantes et toute autre expression artistique sont évidemment les bienvenues car cette Démarche se veut être vécue dans la joie, la légèreté et la bonne humeur !

RTF - 5.2 ko
esquisse démarche décroissance 2007
RTF - 8.2 ko
folder démarche décroissance 2007

BONNE DÉ-MARCHE !


SPIP